]]>
Menu
Recherche
La zone de conseils et modes d'emploi des outils votresite.ca
#main-column

Comment choisir vos mots-clés?

Un mot-clé, c'est quoi?

Un mot-clé, c'est le terme qui représente le mieux le sujet dont il est question dans une page.

On appelle aussi des mots-clés les mots qu'inscrit un internaute sur Google lorsqu'il effectue une recherche.

Par exemple, si un internaute de Rimouski cherche un plombier dans les environs, il y a de fortes chances qu'il tape les mots-clés «plombier» et «Rimouski» dans sa recherche. Les résultats qui apparaîtront seront les sites qui auront misé sur ces mêmes mots-clés, car Google y verra un match parfait.

Vous devez donc miser sur les bons mots-clés afin d'améliorer votre référencement sur Google.

Comment choisir ses mots-clés

Une recherche préparatoire est essentielle pour s'assurer de faire un bon choix de mots-clés.

Quels mots pensez-vous que les internautes écrivent pour trouver votre site sur le Web? Faites une liste des mots qui résument votre entreprise et qui vous viennent à l'esprit lorsque vous pensez à votre secteur d'affaires.

Inscrivez-y ce qui vous différencie de la compétition! Est-ce que miser sur votre localisation pourrait vous aider? Quel élément retrouve-t-on chez vous et nulle part ailleurs?

Dressez une longue liste de mots-clés potentiels que vous pourrez ensuite comparer et analyser, notamment en vérifiant lesquels sont les plus populaires.

L'objectif idéal: trouver des mots-clés avec un grand volume de recherche et peu de compétition.

Demander à vos proches les mots-clés qui leur viennent en tête lorsqu'ils pensent à votre entreprise est également un exercice bénéfique pour vous aider à déterminer les bons mots-clés.

L'outil de planification de mots-clé de Google AdWords

Pour faire une analyse plus complète, il y a l'outil de planification de mots-clés de Google Adwords, un incontournable.

Il permet entre autres de se faire proposer des idées de mots-clés en lien avec un mot spécifique et même de voir le nombre moyen de fois que chaque mot a été recherché (volume de recherche) dans le pays, la langue et la période de votre choix.

Vous serez impressionné de découvrir la mine d'information qui s'y trouve... Et c'est gratuit!

Pour l'utiliser, vous devez créer un compte Google Adwords. Si vous en avez déjà un, vous pouvez utiliser ce dernier ou vous en créer un autre qui vous servira uniquement à trouver des mots-clés.

Accéder à l'outil de planification des mots-clés Google AdWords

Google Adwords-connexion

 

- Une fois connecté à votre compte Google Adwords, rendez-vous sur l'onglet Outils, puis cliquez sur Outil de planification des mots clés.

 

Outil de planification de mots-clés

- Cliquez sur la section Rechercher de nouveaux mots-clés à l'aide d'une expression, d'un site Web ou d'une catégorie pour faire apparaître l'outil de recherche. Dans la section Votre produit ou service, inscrivez votre champ d'activité (le sujet général de votre entreprise). Vous pouvez cibler un emplacement géographique, une langue, une période et personnaliser votre recherche avec les différents champs du formulaire.

Outil planification de mots-clés

- Cliquez sur Obtenir des idées pour faire apparître les suggestions de mots-clés et expressions que vous pourriez utiliser pour votre référencement.

- Un rapport avec une liste de différentes expressions associées à vos mots-clés sera générée. Utilisez-la pour ajouter de nouveaux mots-clés à votre stratégie!

Résultats outil planification mots-clés

- Dans la colonne de gauche, vous verrez aussi une section pour filtrer les mots-clés par concurrence, ça vous donnera une bonne idée des termes utilisés par vos compétiteurs dans leurs campagnes.

Conseil: Ne vous contentez pas d'étudier les mots-clés une seule fois, car les tendances changent constamment. Faites l'exercice régulièrement afin de vérifier si votre stratégie de mots-clés est à revoir ou non

Accéder à l'outil de planification des mots-clés Google AdWords

Les mots-clés et la compétition

Si vous êtes un vendeur de voitures usagées, il est certain que vous ne serez pas le seul à avoir choisi comme mots-clés «voiture» et «usagées».

Si vous œuvrez dans un domaine d'emploi populaire, il peut donc être plus difficile d'avoir un bon positionnement sur Google. Plus le créneau est compétitif, plus les mêmes mots clés sont populaires et plus il est difficile de sortir sur Google.

Quelques trucs...

  • Pour connaître l'envergure de la compétition sur les mots-clés que vous avez sélectionnés, vous pouvez vérifier le nombre de résultats de recherche Google qui sort lorsque vous effectuez une recherche avec vos mots-clés. S'il y a moins de 100 000 résultats, il est considéré comme plus faisable et réaliste d'améliorer son référencement en misant sur ces mot-clés.
  • Parmi les 10 premiers résultats, compte-t-on peu (1 ou 2) de «gros» sites et plusieurs pages de réseaux sociaux, de forums et de blogues? Si oui, il peut s'agir de bons indices comme quoi il y a peu de compétition sur les mots-clés en question.
  • En inscrivez ceci dans la barre de recherche «allintitle: et le mot-clé», vous obtiendrez aussi toutes les pages Web qui utilisent ce mot-clé pour se référencer
  • Vérifiez les mots que Google vous suggère d'ajouter lorsque vous inscrivez vos mots-clés dans la barre de recherche. Ça peut donner une bonne idée de ce que les internautes cherchent réellement lorsqu'ils tapent les mots en question.

Suggestions Google

  • Positeo permet de connaître votre position sur Google pour un mot-clé en particulier et une page spécifique de votre site. Il suffit d'inscrire le mot de votre choix dans le premier champ, puis d'insérer le lien de la page de votre site dans le deuxième. Si vous obtenez le résultat >120, c'est qu'avec ce mot, la page que vous avez sélectionnée ne sort pas dans les 120 premiers résultats de recherche sur Google, ce qui correspond aux 12 premières pages de résultats. Toutefois, comme il est très rare qu'une recherche soit effectuée avec un seul mot, il ne faut pas trop s'inquiéter si on n'obtient le fameux >120. Un outil à se servir uniquement pour avoir une petite idée de sa position par rapport à un mot. 

Plus d'infos sur Positeo

  • Utilisez Google Trends pour obtenir des graphiques illustrant l'intérêt des internautes pour certains mots dans le moteur de recherche Google.  Il vous suffit d'inscrire un ou des mots-clés et de spécifier un pays et une période de temps. 

Google Trends

  • N'oubliez pas Google AdWords!Il permet de vérifier s'il y a de la compétition sur les mots-clés que vous avez choisis, vous propose des mots similaires qui pourraient vous intéresser et indique pour chacun d'eux les statistiques de recherche qui y sont reliées.

Outil de planification des mots-clés Google AdWords

Plus d'infos sur Google AdWords

Dans le meilleur des mondes, l'idéal serait de miser sur des mots-clés à haut volume de recherche pour lesquels il y a peu de compétition. Ils peuvent se faire rares, mais ce sont ceux qui sont les plus payants pour votre référencement.

 

Stratégie de la longue traîne 

S'il y a beaucoup de compétition dans votre secteur d'emploi, il peut être avantageux de miser sur des mots-clés un peu moins concurrentiels, mais qui ont tout de même un volume de recherche intéressant.

En partant de la même ligne de pensée, il peut aussi être payant d'user de la stratégie de la longue traîne (de l'anglais long tail) et de miser sur des expressions précises contenant 3 mots ou plus. Par exemple: chandail à capuchon en laine mérinos.

Le principe est le suivant: plus vous êtes précis, moins il y a de concurrence. Et moins il y a de concurrence, meilleures sont vos chances de sortir sur Google avec ces mots-clés.

Il est également intéressant de savoir qu'une recherche sur Google contient en moyenne 3,5 mots, ce qui signifie que vous avez tout intérêt à miser sur plusieurs mots-clés pour vous démarquer. 

 

Votre nom de domaine

Pour Google, le nom de domaine d'un site est un critère important, mais il n'est pas le seul critère de référencement.

Ainsi, si on tape dans Google les mots-clés «plombier» et «Rimouski», le site www.plombierrimouski.ca a plus de chance de sortir que www.tremblayetfils.ca, mais tout n'est pas perdu pour le second site.
Même si on a tout intérêt à rester terre-à-terre lorsqu'on détermine le nom de domaine de son site Web, on peut se rattraper en misant sur les bons mots-clés dans les titres, les descriptions, les noms des onglets, etc.

Google ne lit pas seulement le nom de domaine, il voit l'entièreté du site.

Donc le nom de domaine plombierrimouski.ca sans mots-clés placés à différents endroits du site sortira moins bien que tremblayetfils.ca qui a utilisé les bons mots-clés dans ses différentes pages.

Sachez aussi qu'une grande proportion des internautes utilisent les moteurs de recherche pour trouver un site Web, même s'ils connaissent par coeur son nom de domaine. Par exemple, pour accéder à Facebook, ils inscrivent «Facebook» dans Google plutôt que d'inscrire www.facebook.com dans la barre d'adresse de leur navigateur. Alors même si votre nom de domaine est connu, il demeure important de vous intéresser à son référencement.

Conseils pour le choix d'un nom de domaine

 

Demander l'avis des autres

Demandez à dix personnes (des amis et des gens susceptibles d'être vos clients) de vous donner une liste de mots et d'expressions qu'ils utiliseraient pour vous chercher sur Google. Les mots-clés fournis sont ceux sur lesquels vous devez miser.

Évaluez si certains d'entre eux pourraient faire l'objet d'un nom de domaine et si ce nom est disponible. Quand vous avez fait le choix d'un nom de domaine et que celui-ci est disponible, sollicitez à nouveau vos amis. Prononcez-leur votre nom de domaine de vive voix et demandez-leur de l'écrire au clavier.

Si vous constatez que votre nom de domaine fait l'objet d'erreurs de frappe ou de fautes d'orthographe, vous avez deux choix: le changer ou le conserver en achetant votre nom de domaine avec des fautes!

 

Observez votre communauté

Intéressez-vous également à votre communauté, c'est-à-dire vos clients, vos employés ainsi que vos acheteurs potentiels qui magasinent peut-être actuellement chez vos compétiteurs.

Que ce soit lorsqu'ils sont dans votre boutique ou qu'ils posent une question sur vos pages de réseaux sociaux, portez une attention particulière à la façon dont ils s'expriment.

Quels mots utilisent-ils pour désigner tel produit? Quelles informations cherchent-ils le plus souvent à savoir sur les produits qui les intéressent?

Plus vous connaîtrez votre communauté, plus vous serez en mesure de cerner les bons mots-clés (ceux qu'ils sont susceptibles d'utiliser) et rédiger davantage comme ils le feraient.

L'outil Graph Search de Facebook pourrait également vous donner un petit coup de pouce afin d'en savoir plus sur ceux qui aiment votre Page Facebook ou d'autres Pages. Par exemple, en inscrivant «Pages liked by people who like nom de votre page» dans l'outil de recherche du réseau social, vous pourriez voir la liste des Pages Facebook qu'aiment ceux qui vous suivent sur Facebook. Pour utiliser cette fonction, vous devez toutefois modifier la langue de votre compte Facebook afin d'utiliser l'anglais américain, puisqu'il n'est pas disponble dans la version français canadien. 

Plus d'infos sur Facebook Search

Il peut également être intéressant de faire un exercice sur papier en rédigeant deux listes: une qui comprend vos produits/services et une autre qui comprend vos différents publics cibles. Le but de cet exercice est, dans un premier temps, de réfléchir à ce que chaque public est susceptible d'inscrire dans un moteur de recherche pour trouver chaque produit ou service et, dans un deuxième temps, de vous questionner sur la présence de pages sur votre site qui correspondent aux mots des requêtes en question.

Vous en arriverez peut-être à la conclusion que vous devriez créer une nouvelle page sur votre site ou que, au contraire, trop de pages de votre site abordent le même sujet. L'idée est d'optimiser le contenu SEO des pages de votre site en conséquence. 

 

La dimension émotive des mots-clés

Plusieurs internautes entrent des critères de recherche très précis lorsqu'ils utilisent Google, et comme la majorité des sites misent sur des descriptions générales, il n'est pas rare que ces gens ne trouvent pas ce qu'ils cherchent.

Tout dépendant du type d'entreprise que vous avez, il peut donc être intéressant de choisir des mots-clés ayant une dimension émotive. Par dimension émotive, on fait référence à des mots-clés comme «qualité, meilleur, santé, satisfaction, abordable ». Le terme «pas cher», précédé d'un type de produit ou du nom d'un produit précis, est également utilisé dans un grand volume de recherches. 

Cela peut paraître non pertinent au premier regard, mais prenons l'exemple d'une boutique d'articles pour bébé. Si un internaute cherche un «cadeau abordable pour un bébé» ou un «biberon de qualité pour bébé», vous aurez plus de chance d'apparaître puisque vous aurez misé sur des mots-clés de plus que la plupart de vos compétiteurs.

 

Structure en silo

En SEO, vous entendrez souvent parler de la structure en silo (siloing).

Pour la résumer très brièvement, la technique vise à organiser son site ou sa boutique selon des silos (catégories principales) représentant des grands thèmes possédant des sous-catégories et des sous-sous-catégories.

Par exemple, la boutique en ligne d'une bijouterie pourrait avoir les 4 silos suivants: colliers, bracelets, boucles d'oreille et bagues. On ne s'intéresse pas ici à la mise en œuvre de la structure en silo, mais plutôt au fait que les silos et les mots-clés sont intimement liés.

Les mots-clés sur lesquels vous déciderez de miser consistent normalement à vos différents silos et ceux-ci doivent contenir vos mots-clés pour être bien référencés.

L'idée ici est de démontrer l'importance du choix des bons mots-clés. Ces mots ont normalement un grand impact sur la structure de votre site et vice-versa. Choisissez-les avec soin en prenant le temps d'effectuer des recherches avec l'outil de planification des mots-clés de Google Adwords.

 

Pensez comme vos clients

Afin de déterminer sur quels mots-clés miser, débutez par une petite réflexion en pensant comme vos clients, et non comme un commerçant. Quels sont les mots-clés que vos clients ont tendance à inscrire sur le Web pour trouver les produits que vous vendez? Vous devez considérer leurs besoins, leurs questionnements ainsi que leurs limites.

Faites l'exercice de diviser vos mots-clés en trois grands segments: l'action, les marques et les catégories de produit. Lorsqu'un client cherche sur le Web, il veut soit «acheter», connaître des «avis» ou «comparer» les produits.

Misez sur ces verbes afin de sortir plus haut dans les résultats de recherche lorsqu'une personne inscrit dans Google «acheter un biberon en plastique».

Évitez de remplir vos fiches de produits comme un commerçant ou un vendeur et faites-le plutôt en ayant le regard de l'acheteur en vous demandant quels sont les mots ou expressions qu'il utilise pour rechercher ce type de produit en particulier.

Où inscrire les mots-clés?

Sur votre site Web, vous devez nommer les liens de chacune de vos pages et celles-ci doivent avoir un titre et une description. C'est entre autres là que les mots-clés doivent être utilisés.

Les balises titres H1 à H6

Les balises titres permettent d'améliorer votre référencement en indiquant à Google quelle est la structure des pages.

Il existe des balises de H1 à H6, la première étant la plus importante et ainsi de suite.

On se rend rarement plus loin que la balise H3: comme les balises déterminent le niveau du texte, si une page contient plus de 3 niveaux, elle est probablement trop chargée et devrait être repensée.

Ces balises sont un peu comme les niveaux hiérarchiques dans un logiciel de traitement de texte et chacune a sa fonction:

Balise H1: Titre de la page

Balise H2: Sous-titres de cette même page

Balise H3: Sous-titres de la balise H2, donc les sous-titres des sous-titres. Elle peut aussi servir de complément à la balise H2 si vous n'avez pas assez de place pour y placer tous vos mots-clés, mais cette technique ne fait pas l'unanimité.

Balise H4: pour les pages contenant beaucoup de texte (plus de 1000 mots), il est possible d'ajouter une quatrième balise sous-titres.

Images, vidéos et paragraphes

Vos mots-clés doivent également se retrouver dans les noms de vos images et vos vidéos, dans le texte de vos pages, etc. Chacune des pages de votre site devrait parler d'un sujet distinct et miser sur des mots-clés différents. Dans une même page toutefois, vous devez vous concentrer sur les mêmes mots-clés. 

À noter qu'il n'est plus nécessaire de remplir le champ Mots-clés (ou balise meta keywords) d'une page. La plupart des moteurs de recherche (dont Google) ne prennent plus en considération les mots-clés qui y sont indiqués.

Il peut toutefois être intéressant d'en inscrire quelques-uns dans le champ à titre de pense-bête. Ainsi, lorsque vous retournerez sur la page en question, vous saurez sur quels mots vous aviez misé.

La notion de mots-clés demeure donc importante pour le choix des mots utilisés, par exemple, dans le titre et la description de chaque page de votre site.

Ceux-ci doivent être nommés avec des mots pertinents et précis. Par exemple, «Pizza-st-jerome» sera beaucoup plus efficace que «Pizza». N'oubliez pas que les gens cherchent de plus en plus local.

Le titre ne devrait pas contenir plus de 70 caractères et la description 170. Cette dernière doit être composée d'une phrase ou deux qui décrivent en détail ce qui se trouve sur la page en question.

De plus, le titre et la description doivent commencer par le mot-clé que vous désirez mettre de l'avant.

Les mots-clés doivent aussi être pris en considération lorsque vous donnez un titre à une image ou une vidéo qui se trouve sur votre site.

Bon à savoir: Chacun des mots-clés doit être séparé par des traits d'union. Si on écrit «plombier-rimouski», Google lit les 2 mots. Si on écrit «plombier_rimouski», Google lit plombier, mais pas le ou les mots après la barre de soulignement.

Où inscrire vos mots-clés?

Pour qu'un mot-clé soit un vrai mot-clé...

Les mots-clés doivent revenir dans le texte environ 1 fois aux 100 mots. Cela veut dire que pour un texte de 300 mots, les mots clés doivent figurer au moins 3 fois chacun.

Mais attention! Surmultiplier l'usage des mots-clés donnera l'effet contraire: Google trouvera ça louche et pénalisera le site plutôt que de le prioriser dans ses résultats pertinents.

Profitez du fait que Google comprend le sens des mots et optez à l'occasion pour des synonymes. Cela évitera la redondance!

Tirez le maximum de votre abonnement à votresite.ca

Tirez le maximum de votre abonnement à votresite.ca!

#extra-column