]]>
Menu
Recherche
La zone de conseils et modes d'emploi des outils votresite.ca
#main-column

Les pièges à éviter quand vous concevez votre site

Faites un site simple!

Quelle est la chose la plus importante à garder en tête lorsque vous pensez à la structure et au contenu de votre site?

Réponse: la simplicité.

 

Évitez la distorsion!

En anglais, on dit souvent «simpler is better». Gardez en tête ce principe et gardez aussi en tête la théorie de communication suivante: le seul problème entre un émetteur (vous) et un récepteur (l'internaute) est la distorsion. Pour l'éviter, gardez votre signal (votre site) simple.

Évitez également de tomber dans un «concept» qui vous limite et qui en fin de compte vous complique plus la vie qu'autre chose.

 

Voir trop grand au début comporte des risques

Quand on lance un site Web, on a tendance à avoir de grandes idées...

Voir grand n'est pas un défaut, bien au contraire. Mais voir trop grand dès le début d'un projet peut vous rattraper en cours de route et même vous nuire.

Si vous promettez à vos internautes des contenus ou des concepts sur votre site et que vous manquez de temps pour mettre à terme vos idées, vos internautes seront déçus et votre crédibilité en prendra un coup.

À l'opposé, si vous les surprenez au fur et à mesure avec de nouveaux contenus et de nouvelles fonctionnalités, ils seront ravis.

Mieux vaut donc être réaliste au départ et s'ajuster graduellement.

 

Le contenu, ça demande de l'énergie!

Créer du contenu monopolise beaucoup de temps, probablement plus que vous le croyez. Vous devez absolument être conscient de ça.

Lorsqu'on possède un site Web, il faut tout d'abord le mettre à jour régulièrement si on ne veut pas qu'il ait l'air inactif. Il faut aussi prévoir quelques minutes pour répondre aux courriels de nos visiteurs, une tâche à ne pas négliger.

Ça, c'est la base, et celle-ci occupera peut-être déjà beaucoup trop de votre temps.

Voilà pourquoi on vous conseille fortement d'être patient et d'attendre avant de vous lancer dans des concepts du genre: le conseil ou l'infolettre de la semaine, la nouveauté du jour, les spéciaux du vendredi, etc.

Une fois ce genre de concept lancé, il n'est plus possible de revenir en arrière... Vous devez livrer la marchandise!

Non aux vidéos d'introduction en accueil!

Ça nous est tous déjà arrivé... et plusieurs fois à part ça!

On navigue sur le Web, on aboutit sur un site et on constate qu'on est obligé de se farcir une introduction en vidéo avant de pouvoir y accéder...

Frustrant! On a juste le goût de s'en aller!

Vous l'aurez compris... Vous devez à tout prix éviter d'intégrer une introduction en accueil de votre site.

En fait, c'est un peu comme s'il y avait une manifestation devant votre commerce. Il est évidemment beaucoup moins tentant pour les clients d'y entrer...

 

Qu'on se comprenne bien...

Intégrer une vidéo d'introduction sur votre site n'est pas une mauvaise idée en soi. Le problème c'est de l'insérer en accueil et d'obliger les internautes à l'écouter pour pouvoir accéder à votre site.

Rien ne vous empêche d'intégrer votre vidéo de présentation ailleurs...

Sachez aussi que les internautes se sentent irrités même si vous ajoutez un hyperlien pour «passer l'introduction».

D'ailleurs, n'oubliez jamais que c'est l'internaute le «patron» et que c'est lui qui a le gros bout du bâton. En bon employé, vous devez donc être à son service et penser à ses intérêts avant les vôtres.

Vous devez donner à l'internaute ce qu'il veut, c'est-à-dire lui présenter une structure simple et claire pour qu'il puisse accéder rapidement au contenu qu'il cherche.

La surcharge et le mauvais goût

Un site surchargé et de mauvais goût distrait les internautes et peut même les frustrer.

Par là, on entend toutes formes de pollution qui éloignent vos visiteurs du réel contenu de votre site.

Pensez-y un instant... Si les gens se rendent sur votre site, c'est pour trouver de l'information précise ou découvrir ce que vous avez à leur offrir.

Si vous faites en sorte qu'ils ne trouvent pas facilement ce qu'ils cherchent, ils risquent de quitter rapidement votre site et ne plus jamais y revenir... Pire, ils partageront peut-être leur mauvaise expérience avec d'autres.

 

De façon générale, vous devez éviter musique, animations, curseurs personnalisés (ouf!), etc. En plus de détourner l'attention de vos visiteurs, vous risquez de faire «geler» leur ordinateur...

On revient encore et toujours à la simplicité...

Pensez également à remettre en question la sobriété de votre site de façon régulière. Pas seulement durant sa création!

Au fil du temps, vous allez probablement faire une tonne de petits ajouts sur votre site et il est essentiel de prendre du recul pour voir si vous vous y retrouvez. Bref, vous devez faire du ménage une fois de temps en temps!

Éviter le piège d'un site trop lourd

Un surplus de poids dans la vie nous empêche souvent de fonctionner de manière optimale. Il en est de même sur le Web!

Votre site doit être léger, à défaut de quoi il frustrera les internautes qui le visiteront. D'ailleurs, quoi de plus enrageant que de naviguer sur un site dont les pages peinent à s'ouvrir! Arggg...

Habituellement, l'ajout de photos et de vidéos est ce qui ralentit le téléchargement des pages d'un site. Il faut donc faire attention pour ne pas surcharger nos pages avec ce genre de contenus.

 

Des indicateurs de poids pour vous aider...

Il n'y a pas de recette précise à suivre pour que votre site ait un poids santé, d'autant plus que les normes changent avec le temps... Maintenant, avec Internet haute vitesse, disons que ce n'est pas comme il y a 10 ans!

Voici tout de même quelques indicateurs pour vous aider à définir le poids des pages de votre site. Ces chiffres sont approximatifs, mais ils sont un très bon point de départ.

  • Dans son entièreté (incluant photos, vidéos et textes), chaque page de votre site ne devrait pas dépasser 500 Ko-600 Ko.
  • Le poids d'une photo devrait se situer entre 50 Ko et 100 Ko.

Comprendre les unités informatiques Ko, Mo, Go

On vous le répète... N'oubliez jamais que la patience n'existe pas sur le Web!

Ne pas copier du contenu!

Lorsque vient le temps de rédiger le contenu de votre site Web, il faut éviter à tout prix de copier-coller des textes ou des portions de textes qui proviennent d'ailleurs sur le Web.

La raison est simple : Google le sait et vous pénalise. Parce que ce n'est pas bien de copier!

 

On n'insinue pas que l'intention soit malsaine dans l'idée de copier du texte.

Par exemple : vous êtes en train de monter votre boutique en ligne et au moment d'écrire la description d'un produit, vous trouvez un produit similaire, ailleurs sur le Web, extrêmement bien présenté.

Même chose pour un trajet. Vous voulez expliquer aux gens de Québec le chemin pour se rendre à votre petite auberge du Lac Mégantic et un voisin a déjà tout détaillé le trajet sur son site.

La tentation est grande que de prendre ce texte et le placer sur votre site. Pourquoi faire le travail en double?

Malheureusement, Google s'en rendra compte. En effet, Google, en scannant sans relâche le Web, est capable de déterminer la source initiale du contenu et établir qui en serait le propriétaire.

Qui a été le premier à écrire telle ou telle chose? Google, en sachant que ce n'est pas vous, vous considérera comme étant moins crédible. Google peut reconnaitre le premier rédacteur du contenu et le prioriser.

 

Des outils pour du contenu unique

Par contre, rien n'empêche de prendre un texte ailleurs, le modifier, le façonner à notre image, changer la structure des phrases, utiliser des synonymes puis le mettre en ligne sur votre site.

Un logiciel comme Antidote, permet aisément de remplacer certains mots-clés par des synonymes. D'ailleurs, se procurer Antidote servira non seulement à rehausser certains de vos textes avec des synonymes, mais c'est aussi un excellent correcteur.

Ne sous-estimez jamais le pouvoir de Google! Tout est une question de crédibilité quand vient le temps de bien sortir dans les résultats de Google.

Le conseil de notre avocat

Me Benoît Trotier, LL. M. est avocat au cabinet Jolicoeur Lacasse

Oui, il est permis de s'inspirer du contenu d'autrui, parce que la Loi sur le droit d'auteur ne protège que l'expression d'une idée et non l'idée elle-même, mais attention! Vous devez éviter d'emprunter une partie «substantielle» d'une œuvre.

Rappelons-nous que, dans ce cas, une partie «substantielle» s'apprécie non pas sur le nombre de mots ou de pages copiés, mais sur l'importance du passage reproduit pour l'œuvre elle-même. Qualité prime ici sur la quantité des passages reproduits.

Découvrez vos avantages exclusifs avec Jolicoeur Lacasse

Écrire pour le Web

Lorsque vous écrirez le contenu de vos textes pour votre site, pensez que vous rédigez pour le Web! Aérez bien vos textes pour ne pas décourager les lecteurs: privilégiez les paragraphes multiples au lieu d'un seul et unique bloc de texte. N'hésitez pas non plus à utiliser les «bullets» (puces) pour exprimer vos idées.

Comment écrire pour Google

 

Il arrivera peut-être que vous ayez une quantité importante d'informations à partager. Une bonne façon de le faire sans surcharger votre site est de rendre disponibles des contenus à travers des documents de type PDF (pas de .doc!). Sachez que Google est capable de lire aussi les fichiers PDF donc tenez compte de cet élément lorsque vous mettez du contenu sous format PDF.

Pour connaître un logiciel vous permettant de transformer n'importe quel fichier imprimable en fichier protégé PDF, lisez la chronique:

Créez et gérez des PDF de toutes sortes

Quoi ajouter sur votre site pour prouver votre crédibilité?

Un site Web, c'est un peu comme un curriculum vitae. S'il ne semble pas crédible ou s'il semble mensonger, on passe au suivant et on n'y revient jamais.

Voici quelques trucs pour mettre votre crédibilité en valeur.

 

Exemples de contenus qui rendent votre site crédible

Voici quelques suggestions d'éléments à intégrer dans votre site pour mettre vos visiteurs en confiance...

  • Livre d'or pour recueillir les commentaires de vos visiteurs. N'ayez pas peur des commentaires négatifs, cela vous permettra de vous améliorer et peut-être que vous récupérerez quelques clients mécontents.
  • Revue de presse
  • Liste de clients
  • Coordonnées!!! Il faut que l'internaute sache que vous existez réellement et qu'il peut vous rejoindre au besoin. Affichez une adresse physique, un numéro de téléphone et au minimum une adresse courriel. Point important: assurez-vous de retourner vos appels et de répondre à vos courriels!

Tirez le maximum de votre abonnement à votresite.ca

Tirez le maximum de votre abonnement à votresite.ca!

#extra-column