]]>
Menu
Recherche
La zone de conseils et modes d'emploi des outils votresite.ca
#main-column

Règles à suivre pour livrer des aliments réfrigérés/congelés (MAPAQ)

On pourrait croire que la vente de produits alimentaires réfrigérés ou congelés sur le Web est complexe puisqu'elle implique un certain délai de livraison...

votresite.ca a rencontré pour vous une microbiologiste du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) pour vous aider à comprendre ce que vous pouvez faire et ne pas faire.

Bonne nouvelle! On vous confirme qu'il est assez simple de s'adonner à ce type de commerce en ligne.

Bien sûr, il y a des règles générales à respecter concernant le maintien de la température des produits et les permis obligatoires, mais vous verrez, les exigences sont raisonnables.

Vous êtes dans le domaine de l'alimentation et aimeriez faire de la vente en ligne?

Voici les grandes lignes à connaître avant de se lancer dans l'aventure:

Température des aliments

Le plus grand défi de livraison est le maintien de la température des aliments.

Malgré les délais d'expédition, la température des aliments doit rester la même tout au long du processus d'envoi.

Un aliment vendu congelé doit être reçu congelé. Normalement, -18°C est la température à privilégier pour réduire les risques alimentaires. L'intérieur de la boîte ne doit donc jamais être plus chaud que cette température.

En ce qui concerne les fruits et légumes frais, ils doivent être réfrigérés uniquement s'ils sont transformés (coupés en morceaux par exemple).

Lorsqu'on parle des aliments altérables à la chaleur, comme le fromage et le lait, la température devrait être de 4°C. Il est également important que ces produits ne subissent pas de hausse ou de baisse de température pendant leur expédition.

À noter qu'en tant que vendeur, vous êtes responsable de l'état des aliments jusqu'à leur livraison.

Le colis est en retard à cause de l'entreprise d'expédition? Le colis reste une après-midi au soleil sur le balcon du client? Vous demeurez quand même le responsable.

Il est donc important de bien choisir son transporteur, mais surtout le type de livraison.

Ex.: livraison express garantie avant telle heure ou dans un délai de 24 heures.

Pour conserver un produit à une température définie, on doit s'équiper d'un emballage adéquat. Tout est dans l'emballage! Au menu: boîtes isothermiques, blocs réfrigérants (ice packs) et autre matériel isolant.

On vous parle ici de boîte isolée, mais d'autres alternatives s'offrent aussi à vous, comme les camions réfrigérés et les points de cueillette.

Voici des exemples de matériel à prix raisonnable pour vous aider à livrer des produits alimentaires réfrigérés ou congelés.

Emballages d'expédition et fournitures isolés

Papier isolant

Matériel isolant

Papier bulle

Simuler des envois

Comment s'assurer que l'emballage conserve les aliments à la température voulue? En effectuant des tests!

Impossible de passer à côté de la phase test si vous prévoyez offrir un service de livraison d'aliments. Faites votre propre laboratoire.

Les tests vous permettent de confirmer ou infirmer votre façon de préparer vos colis. Plus vous ferez de tests, plus vous éviterez les mauvaises expériences client et autres pépins.

Il est donc recommandé de simuler l'envoi de vos différents produits (en groupe et en solo) en exposant les colis de différentes grosseurs à la chaleur et au froid pendant un nombre de jours déterminé.

À l'ouverture des colis, vérifiez si la température est convenable et au besoin, ajustez la quantité de blocs réfrigérants et de papier bulle. Des puces électroniques pourraient également vous aider à faire vos tests et suivis de température.

N'oubliez pas de documenter tous les tests effectués; ils pourraient vous être utiles en cas de plaintes de clients, car le MAPAQ voudra voir la documentation de vos tests.

L'étiquetage de produit est déjà régi par une loi, mais il est important d'indiquer sur l'emballage que la température du produit est garantie jusqu'à telle date et telle heure.

Demandez à vos clients de communiquer avec vous s'ils reçoivent le colis après ce moment. De cette façon, vous pourrez vérifier la cause du retard et possiblement demander un remboursement à l'entreprise d'expédition pour les frais engendrés par l'envoi du produit de remplacement.

Permis

Il n'existe pas de permis spécifique pour la vente d'aliments en ligne et la livraison; seulement le permis de vente au détail est nécessaire... permis que vous devriez déjà avoir si vous faites de la vente d'aliments dans un établissement alimentaire.

Si vous désirez vendre en ligne à d'autres détaillants, un permis de vente en gros vous sera alors nécessaire.

Plus d'infos sur les permis de vente en gros et au détail d'aliments

Hors Québec

Les exigences mentionnées ci-haut concernent les produits en provenance et à destination du Québec.

Pour élargir votre commerce à travers l'ensemble du Canada, par exemple, il faut satisfaire les exigences de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA).

Votresite.ca a communiqué avec l'ACIA qui nous a informés qu'il y a trop de nuances dans les réglementations pour nous en faire un résumé.

Nous vous suggérons donc vous tourner vers votre agent de l'ACIA pour connaître les exigences, certifications et permis nécessaires.

Voici quelques liens qui pourraient vous intéresser:

Visiter le site de l'ACIA

Trouver un Centre opérationnel de l'ACIA près de chez vous

Directive concernant l'exportation de poisson

Politique sur l'exportation du poisson

Norme pour les entrepôts frigorifiques licenciés

Principes généraux d'hygiène alimentaire, de composition et d'étiquetage

Aperçu - Exigences visant l'importation et le commerce interprovincial de fruits et de légumes frais

Visiter le site du MAPAQ

Tirez le maximum de votre abonnement à votresite.ca

Tirez le maximum de votre abonnement à votresite.ca!

#extra-column