]]>
Menu
Recherche
La zone de conseils et modes d'emploi des outils votresite.ca
#main-column

Les règles d'or d'une bonne infolettre

En marketing, on dit qu'on dispose de seulement trois secondes pour passer un message clair.

La structure, le choix des images, des mots et des différents éléments de l'infolettre sont donc très importants pour avoir du succès avec une campagne.

Il n'y a pas vraiment de «recette» qu'on peut appliquer dans tous les cas, mais de manière générale, il est préférable de miser sur un seul message. Vous augmentez ainsi vos chances qu'il soit compris comparativement à une campagne qui en contiendrait de multiples.

Évidemment, il existe d'autres manières de faire et on doit surtout adapter le message à la clientèle visée. Par exemple, si vous avez un commerce ou une boutique en ligne et que vous créez une campagne pour annoncer vos promotions, vous pouvez inclure plusieurs promotions différentes dans un seul message. L'important est d'adapter la forme de votre infolettre au message que vous désirez communiquer.

De plus, celles-ci doivent impérativement pouvoir être visualisées sur un ordinateur, mais également sur les tablettes et téléphones intelligents. Avec parmail, pas de soucis avec cet aspect puisque les campagnes sont automatiquement compatibles avec ces appareils mobiles (responsive design).

Structure de l'infolettre

Rien de plus ennuyant qu'une infolettre qui ressemble à une page de roman, avec du texte, du texte et encore du texte. Misez donc sur les images et intégrez votre message à celles-ci!

L'organisation du message de l'infolettre

Deux éléments sont déterminants dans l'agencement d'un courriel:

  • L'équilibre entre le texte et les images
  • La zone de prévisualisation

Zone de prévisualisation

La zone de prévisualisation

La zone de prévisualisation est ce qui s'affiche à l'écran de l'internaute sous forme d'aperçu. C'est la première partie du courriel. C'est en voyant cette zone que l'internaute décide ou pas d'aller plus loin et de consulter l'infolettre.

Elle permet de voir une partie du message sans avoir besoin de l'ouvrir. La taille de cette zone dépend du support et du logiciel de messagerie utilisé:

  • La zone de prévisualisation ne doit pas comporter que des images.
  • La zone de prévisualisation ne doit pas être en désaccord avec l'objet du message.
  • La zone de prévisualisation devrait contenir un «call to action» (appel à l'action).

Exemple avec un téléphone intelligent

Zone prévisualisation mobile

Le «call to action» ou l'appel à l'action

Dans un contexte d'infolettre promotionnelle, votre moyen de communiquer avec le destinataire passe par le «call to action»: demande de rendez-vous ou de documentation, achat, questionnaire de satisfaction...

Vous communiquer avec vos contacts dans le but qu'ils fassent une action précise: acheter un item en promotion, lire un billet de votre blogue, remplir un formulaire de satisfaction, etc.

Un «call to action» est donc un lien menant vers un endroit précis de votre site: la «landing page» ou page de destination.

Les qualités d'un bon «call to action»:

  •  On doit avoir au moins un «call to action» dans la zone de prévisualisation.
  •  Le «call to action» est multisupport et peut être fait sur ordinateur ou mobiles.
  •  Le «call to action» peut être répété 2 à 3 fois par message.
  •  Le «call to action» doit être facilement visible dans un espace aéré.

 Si vous utilisez une image pour un «call to action», pensez à mettre un lien texte en dessous. Dans le cas où les images seraient bloquées par le logiciel de courriel, le lien demeurerait valide.

Rédaction de l'infolettre

Dans une infolettre, trois éléments vont donner envie d'aller plus loin:

  •  L'expéditeur
  •  L'objet de l'infolettre
  •  La zone de prévisualisation

L'expéditeur

Le choix du nom de l'expéditeur est avant tout un moyen d'information qui donnera envie d'ouvrir l'infolettre.

Évitez de mettre uniquement vos nom et prénom. Il y a peu de chance que tous vos destinataires vous connaissent et même si cela a le mérite de personnaliser votre infolettre, cette technique est souvent associée aux pourriels.

De même, ajouter un nom, un prénom et une entreprise à un expéditeur devient assez vite lourd et ne donne pas envie d'en savoir plus.

Une solution à ce problème, si vous souhaitez personnaliser le message, voici quelques idées:

  • Inscrivez votre prénom et votre entreprise. Exemple: François de parmail.
  • Inscrivez le nom de l'entreprise et un court descriptif si vous en faites la promotion. Exemple: Jean-Christophe, Joaillier créateur Paris.

Cette technique a le mérite de situer le lecteur et de lui donner envie d'ouvrir. Elle est d'autant plus performante si vous restreignez dans le temps la durée de l'offre, elle incite le destinataire à ouvrir son courriel sur-le-champ et évite qu'il ne remette à plus tard sa lecture.

Un autre avantage de cette technique, c'est d'allonger son message, l'affichage de l'objet d'un courriel est limité à environ 40 caractères (ceci varie en fonction du service de messagerie) vous pouvez ainsi gagner en espace de communication.

L'objet de l'infolettre

L'objet est soumis à plus de contrôle que l'expéditeur de la part des fournisseurs d'accès, il faut donc être prudent lors de sa rédaction pour ne pas être considéré comme un pourriel.

Voici donc les règles à respecter:

  • Évitez les mots pourriel tels que Viagra, régime voire même gagnez, gratuit, argent, promotion, offre, expérience, les termes financiers.
  • Évitez les mots en majuscules.
  • Évitez les signes de ponctuation (!!!, ???, etc.).
  • Choisissez un court objet de 40 caractères maximum.
  • L'objet doit refléter le contenu global tout en suscitant l'attention du destinataire et en étant simple et clair.
  • Inscrivez les mots importants de l'objet au début.
  • L'objet doit être crédible et ne pas être des promesses irréelles.

Pour le cas des envois récurrents:

  • Pour une infolettre promotionnelle: changer le titre chaque fois.
  • Pour une infolettre informative: on peut utiliser un titre et un sous-titre séparé par deux points. Exemple: «info web: les trucs et astuces d'une bonne infolettre».
  • Choisir un objet qui conduit à l'action: dernières places, livraison gratuite, 10% de moins pendant 24h.
  • Un nombre dans un objet augmente généralement son taux d'ouverture.

La zone de prévisualisation

Constituée des premières lignes du message (en moyenne, selon les fournisseurs d'accès, 70 caractères). Elles sont visibles sans même que le courriel soit ouvert.

Il est donc primordial de bien utiliser la zone de prévisualisation afin que votre destinataire ait envie d'ouvrir votre courriel. Il faut éviter l'erreur commune qui consiste à mettre le lien vers la version alternative de votre message, car la phrase: «Si vous ne parvenez pas à lire correctement ce courriel», n'est pas très vendeuse.

Vous devez vous servir de la zone de prévisualisation pour définir le corps du message, cela peut passer par un récapitulatif des points abordés dans l'infolettre ou bien vous pouvez choisir de développer l'objet du message. Vous vous assurez ainsi une plus grande chance de faire passer votre message et donc vous augmentez votre taux d'ouverture.

Le style du texte

Voici quelques notions gagnantes concernant le style du texte:

  • N'utilisez pas plus de deux ou trois polices de caractères différentes.
  • Misez sur le contraste en choisissant un fond clair et une couleur de police foncée.
  • La taille de la police devrait au minimum être de 10 pixels.
  • Mettez en gras les mots-clés du message.
  • Éviter de souligner les mots car ils sont plus difficiles à lire.
  • Évitez d'utiliser l'italique, car on pourrait y voir un hyperlien brisé.
  • Évitez l'abus de caractères spéciaux (% $ & { } ) et de majuscules.

L'agencement du message

Agencez votre message pour qu'il soit clair, lisible et efficace

  • Privilégiez les titres courts écrits sur une seule ligne.
  • Faites de courts paragraphes de 1 ou 2 phrases et espacez-les les unes des autres.
  • Ne dépassez pas 7 points dans les listes à puce.
  • Proposez un hyperlien pour accompagner les images.
  • Identifiez visuellement les liens cliquables en les soulignant et assurez-vous que le bouton d'action soit facilement repérable.
  • Testez la zone de prévisualisation.

Pour une infolettre promotionnelle

  • Privilégiez les images et photos au texte.
  • Idéalement, faites seulement un appel à l'action par infolettre, mais ce nombre peut aller jusqu'à 4.
  • L'appel à l'action doit diriger vers une page de destination pertinente.

Pour une infolettre informative

  • Évitez d'inclure trop de sujets et trop de liens.
  • Chaque lien devrait mener vers une page différente.

Conseils

  • Utilisez un visuel simple, car le destinataire scanne le message pour chercher l'information utile.
  • Recherchez l'équilibre entre les images et le texte. De nombreux serveurs de messagerie bloquent par défaut les images.
  • Concevez un message selon 2 niveaux : la prévisualisation et le message global.
  • Testez, testez, testez...

La virabilité

La zone de partage permet de rendre virale votre infolettre:

  • Partage dans les réseaux sociaux (Facebook, Twitter).
  • Partage avec un ami (via courriel).

Ainsi vous élargissez la diffusion du message et augmentez les possibilités d'inscription à votre infolettre.

Le choix des mots

Évitez les «spamwords»

Il n'existe pas de liste officielle de mots à ne pas utiliser dans vos infolettres pour éviter de vous retrouver dans les courriels indésirables de vos destinataires, mais il faut certainement être prudent et respecter certaines règles.

Certaines combinaisons de «spamwords» sont tout de même à éviter et voici quelques catégories de mots à écarter de vos infolettres:

  • Les mots en lien avec l'argent: 100% gratuit, essai gratuit, pas de frais, promotion, comparer les prix, sortir des dettes, remboursement, taux d'intérêt, etc.
  • Les expressions en lien avec des promotions et l'urgence d'agir: Faites vite, dès aujourd'hui, n'hésitez plus, appelez maintenant, ouvrez pour découvrir votre cadeau, vous avez été choisi, augmentez votre chiffre d'affaire, etc. 
  • Les mots à connotation frauduleuse: Argent rapide, revenu supplémentaire, votre propre patron, 100% sûr, ça fonctionne, pas de coûts cachés, inscription gratuite, etc.  
  • Les mots en lien avec l'apparence physique: Perdre du poids, maigrir, vieillissement, sans effort, viagra, médicaments, rencontres, célibataires, télécharger des films, etc. 

Il est possible que vos infolettres se retrouvent dans les courriels indésirables même si vous n'avez pas utilisé ces mots, et aussi possible que vous utilisiez plusieurs de ces combinaisons sans vous retrouver dans les pourriels. Ce n'est pas une science exacte, il n'y a pas de recette vous garantissant à 100% de ne jamais vous retrouver dans les courriels indésirables de vos destinataires.

L'idée ici est de faire un choix de mots plus réfléchi afin de mettre toutes les chances de votre côté pour ne pas être perçu comme un spammeur.

Conseils

  • Exemple de mots qui fonctionnent le mieux: secrets, conseils, astuces, pour vous, aucun coût...
  • Bannissez les objets comme «Newsletter N° 495» ou «Lettre d'informations de la société xyz»... Misez plutôt sur l'objet personnalisé comme «Marie, c'est les soldes», «Marie, vente 48h», «Marie, un gros concours»...
  • Personnalisez vos infolettres et affichez de manière automatique des informations à propos de vos destinataires, comme, par exemple, leur nom (voir tout en bas le Guide de l'outil d'infolettres parmail partie 8.5.6: Éditer le texte > Utiliser les codes personnalisés).

La compatibilité avec les appareils mobiles

La majorité des courriel de nature marketing sont consultés sur des appareils mobiles: iPhone, iPad, téléphones intelligents et tablettes Androïd, Windows, BlackBerry. Seuls 32% des infolettres promotionnelles sont ouvertes avec un ordinateur, il est donc essentiel de veiller à ce que l'affichage de votre message sur un appareil mobile soit adéquat.

Ayez cet aspect en tête lorsque vous choisissez un gabarit pour votre infolettre et surtout, regardez de quoi elle aura l'air dans le téléphone ou la tablette de vos abonnés!

Ouverture d'infolettres sur ordinateurs et appareils mobiles

L'importance de la «landing page»

La «landing page», ou page de destination est un élément ultra important dans le cadre d'une infolettre promotionnelle et du «call-to-action».

C'est la (ou les) page de votre site, votre boutique ou votre blogue sur laquelle vous dirigez vos internautes qui cliquent sur les liens de votre infolettre.

Celle-ci doit absolument être en lien avec le message véhiculé par votre infolettre. Par exemple, si vous faites la promotion de vos rabais sur les chandails, dirigez directement sur cette section de votre boutique et non sur la page d'accueil.

Vous pouvez même créer une nouvelle page sur votre site spécifiquement pour cette promotion, histoire que l'internaute sache clairement quels items sont visés par cette promotion.

*Le Guide de l'outil d'infolettre parmail réunit tous les modes d'emplois pour utiliser les fonctionnalités de parmail. Consultez-le pour apprendre comment utiliser et gérer vos campagnes infolettre.

Consulter le Guide de l'outil d'infolettre parmail sur Internet (html) 
Télécharger le Guide de l'outil d'infolettre parmail (pdf)
Formation vidéo Apprendre à créer et gérer vos infolettres animée par François Charron

Tirez le maximum de votre abonnement à votresite.ca

Tirez le maximum de votre abonnement à votresite.ca!

#extra-column