]]>
Menu
Recherche
La zone de conseils et modes d'emploi des outils votresite.ca
#main-column

La nétiquette ou comment se comporter sur le Web

J'ai décidé de me transformer en professeur de savoir-vivre et de vous livrer un petit cours du genre «tout-ce-que-le-petit-internaute-devrait-savoir»!!!

Sérieusement... il y a un mot pour décrire l'étiquette sur le Web, on l'appelle la nétiquette.

Au fond, ce n'est que quelques règles de base, mais souvent, elles ne sont pas respectées par simple ignorance. Comme on dit, quand on ne le sait pas... on ne peut pas le savoir!

Écoutez la chronique WebTV et lisez cette page pour connaître ces règles essentielles du Web!

 

La nétiquette en quelques points...

L'adresse courriel

Avant d'envoyer un courriel à quelqu'un pour la première fois, vérifiez que l'adresse de retour soit la bonne. Il n'y a rien de plus frustrant que de prendre quelques minutes pour répondre avec toute sa bonne volonté à un courriel qui nous revient en plein visage avec la mention... mauvaise adresse!

Faites le test avec un ami. Envoyez un courriel lui demandant de faire «reply» ou «répondre». Si vous recevez le courriel, tout va bien. Sinon, faudra aller voir dans la configuration. Il doit y avoir une faute d'orthographe dans votre courriel ou peut être que le @ n'est pas inscrit.

Le sujet d'un courriel

Quand vous envoyez un courriel, soyez toujours clair dans votre sujet. Évitez de mettre des choses comme «allo» ou «c'est moi» ou «un e-mail pour toi» dans le sujet. Si c'est pour inviter quelqu'un à dîner, inscrivez «invitation à dîner». Si c'est pour une question concernant un dossier, inscrivez-le. La pauvre personne à l'autre bout qui tente de retrouver un courriel en particulier et qui doit tous les ouvrir un à un avant de trouver le bon ne vous aimera pas.

Les fautes et la longueur d'un courriel

Oui je le sais, sur le Web, il est tentant d'écrire rapidement. Je suis le premier à glisser une petite (ou grosse) pheautes (lire fautes) ici et là! Mais... il faut au minimum se forcer un peu. Il n'est pas très agréable de recevoir un courriel qui dit: «je sai quia ben des airreur dan mais frase cès a cose de que chu prècé quen j'ai cris.» Ouf! Entre oublier un "s" et cela...! Ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir une belle plume, mais au moins, forçons-nous pour être clair. Un bon courriel est court et va droit au but. Attention... Il y a court et court. Un petit mot de gentillesse et un au revoir, surtout accompagné d'une signature, sont bienvenus.

Pour vous aider à écrire sans fautes dans un «format» Web, consultez les chroniques suivantes:

Corrigez vos textes avec Antidote

Écrire des textes avec une structure adaptée au Web

Les signatures

Vous pouvez vous en faire plus d'une. Comme cela, vous en aurez une avec votre nom, une autre avec votre nom, adresse et numéro de téléphone, une autre avec vos coordonnées et votre titre au travail et pourquoi pas une dernière avec votre surnom Internet pour préserver un peu plus votre anonymat à l'occasion.

Le délai de réponse d'un courriel

Vous avez envoyé votre courriel. La magie de la technologie fait en sorte qu'il sera livré dans quelques secondes. Fini le temps du lichage de timbres et de la semaine d'attente avant que l'autre reçoive notre courrier. Le courriel est instantané, mais de grâce, un peu de patience! Ne restez pas cloué devant votre ordi à attendre la réponse de l'autre. Il est bon de prendre son temps et si votre message est hyper urgent, passez donc par le bon vieux téléphone!

En contre partie, si vous avez une adresse de courriel, pensez à la visiter régulièrement. Rien de plus déprimant que de se faire répondre deux semaines plus tard...

Le courriel enflammé

Cela vous est peut être déjà arrivé... Vous envoyez un courriel avec un peu de mordant ou tout simplement gentil gentil. L'autre vous répond de façon plus cavalière. En le lisant, la fumée vous monte au nez et vous répondez par la bouche de vos canons. L'autre recevant votre message devient un véritable volcan et vous répond comme s'il était à la guerre allant presqu'à vous dire «ta mère est laide!».

Le phénomène est bien connu et il a un nom: le courriel enflammé. À cause de l'anonymat ou du fait que l'autre n'est pas devant nous, on prend une certaine liberté dans le ton. On dit vraiment ce que l'on pense sans adoucir le message ou on dépasse notre pensée. Dans les deux cas, on tient un discours plus direct et plus agressif que si on parlait à l'autre de vive voix. Faites attention!

Des amitiés, des contacts d'affaires et des relations de travail y ont goûté. Quand l'envie de répondre agressivement vous prend, fermez votre ordinateur, respirez et changez d'air. Vous tournerez alors votre langue (virtuellement) sept fois dans votre bouche avant de reprendre le clavier.

Les MAJUSCULES

Parfois, certaines personnes donnent l'impression d'être en beau maudit dans un courriel alors qu'elles ne le sont pas. C'EST PARCE QU'ELLES ÉCRIVENT EN MAJUSCULE. Quand vous placez un mot ou une phrase en MAJUSCULES, cela veut dire, selon la nétiquette, que vous criez! AVEZ-VOUS COMPRIS! hihihihihi...

L'humour

Un bon moyen d'éviter les courriels enflammés est de faire attention à l'humour. Il y a un monde entre blaguer en personne et écrire des «niaiseries». L'autre peut peut-être prendre des mots au premier degré et le fun commence!

Les redirections de courriels

Limitez les «foward» ou «rediriger» de courriel. Si une personne vous a écrit, elle n'aimerait pas nécessairement que vous fassiez suivre son courriel à plusieurs personnes.

Les listes d'envoi

Et parlant d'envoi de courriels, demandez toujours à la personne avant de l'ajouter à votre liste d'envoi de «jokes de bureau», de «jokes de blondes» ou de «fichiers niaiseux à télécharger». Surtout, n'oubliez pas d'enlever de votre liste toute personne qui vous le demande. Aussi, n'envoyez JAMAIS un courriel à tous vos contacts. Vous vous retrouverez peut-être dans la drôle de situation d'avoir envoyé une blague de mauvais goûts à un client ou le patron!

Les légendes urbaines et les courriels en CC

Il y a des légendes urbaines concernant des virus informatiques virulents. Ces courriels polluent le Web et il ne faut pas contribuer à cette pollution. Ces courriels sont toujours construits de la même façon. On y dit: une grande compagnie (IBM, Microsoft, etc.) annonce un virus informatique d'une extrême force. Il a pour nom XYZ et vous ne devez pas l'ouvrir car le contenu de votre ordinateur pourrait être détruit. Envoyez ce courriel à toutes vos connaissances afin qu'elles ne se fassent pas prendre. Faites-le maintenant!!! Bon, la mécanique est toujours la même de faire suivre le courriel à vos amis (pour que vous contribuez à la légende urbaine).

C'est aussi avec ces fameux courriels de légendes urbaines que les gens commettent la plus grande faute à la nétiquette. On envoie un message à tous ses contacts en CC! Un courriel envoyé en CC fait en sorte que toutes les personnes pourront voir les adresses courriel de tout le monde.

Pas certain que votre patron ou les autres de la liste veulent que des inconnus connaissent leur adresse courriel du travail. Ça peut même causer des ennuis à certaines personnes avec leur employeur qui a des règles strictes d'utilisation d'Internet au travail. Si vous devez envoyer un courriel à plusieurs personnes, utilisez le CCI, les adresses des gens à qui vous avez envoyé le message seront cachées.

Répondre à tous

Évitez d'abuser du «Répondre à tous». Posez-vous la question simple «Est-ce que cette personne devrait recevoir ce message ou pas?». Surtout dans le cadre professionnel, il est de plus en plus difficile de gérer sa boite de courriel, il faut donc tenter de réduire les courriels inutiles.

Le surligné

Il n'y a pas que les majuscules qui sont à proscrire dans un courriel, le surligné l'est aussi puisqu'il veut dire hyperlien. La personne aura l'impression que le message est mal programmé. Utilisez plutôt le gras pour mettre en valeur un mot, mais n'en abusez pas!

Le ton

Il est facile de devenir rapidement familier par écrit et ainsi dire des choses sur un ton qu'on n'utiliserait jamais en personne! Faites attention...

Les abréviations

Si vous avez envie de mettre quelques abréviations dans vos courriels, allez-y. Ils font partie de la culture Web. Les plus populaires dans les courriels ou sur les chat sont:

  • slut : salut
  • alp : à la prochaine
  • a+ : à plus tard
  • fds : fin de semaine
  • pkoi : pourquoi
  • re : de retour, rebonjour
  • gt : get together (party d'internautes)
  • mdr : mort de rire
  • lol : lots of laught

Et les petits émotions qui vous permettent de faire passer les humeurs sans CRIER! :)

sourire :-)

sourire :-( triste

;-) coquin ou baveux

:-6 épuisé

:-9 affamé

:-D large sourire

;) clin d'œil

:-o surpris

Bon, le professeur va aller se reposer!

Tirez le maximum de votre abonnement à votresite.ca

Tirez le maximum de votre abonnement à votresite.ca!

#extra-column